Aller au contenu

Découvrez la magie des couleurs : la chapelle des Scrovegni à Padoue

La Chapelle des Scrovegni à Padoue est un joyau artistique et culturel de renommée mondiale. Nommée d'après Santa Maria della Carità , cette œuvre d'art extraordinaire est célèbre pour le cycle pictural magistral créé par Giotto, l'un des artistes les plus influents de l'histoire de l'art occidental. Quiconque visite la ville ne peut donc pas manquer l'occasion de découvrir une telle merveille, découvrons-en davantage ensemble.

Le cycle des fresques de Giotto

Le cycle de fresques, réalisé en seulement deux ans entre 1303 et 1305 , s'étend le long des murs intérieurs de la chapelle, racontant « l' Histoire du Salut » selon deux parcours distincts. Le premier parcours, peint le long des nefs et sur l'arc de triomphe, présente les « Récits de la vie de la Vierge et du Christ ». Le deuxième parcours, sur la partie basse des murs principaux, débute par les « Vices et Vertus » et culmine avec le majestueux « Jugement dernier » sur la contre-façade.

Giotto apporte des révolutions significatives dans la représentation de l'espace, anticipant les théories de la Renaissance avec des exemples de perspective et de rendu de la troisième dimension. Son attention à la représentation de l'homme, exprimée de manière vivante dans les « Récits de la vie de la Vierge et du Christ », met en lumière les joies et les peines humaines avec une intensité remarquable.

Le plafond voûté, une couverture bleue d'étoiles, présente des cocardes avec des figures de Marie, du Christ et des prophètes. Dans le presbytère se trouve le groupe sculptural de Giovanni Pisano représentant la Vierge à l'Enfant entre deux anges, une œuvre d'art qui ajoute une valeur supplémentaire au contexte de la Chapelle.

La Chapelle et son contexte historique

La chapelle des Scrovegni se dresse parmi les ruines de l'ancienne arène de Padoue, probablement construite entre 60 et 70 après JC. Au XIVe siècle, la famille Scrovegni, une riche famille de banquiers et d'usuriers, acheta le domaine et y fit construire son propre palais. palais, y compris la chapelle dédiée à Santa Maria della Carità.

L'architecture de la chapelle est élégante dans sa simplicité, avec une fenêtre gothique à trois lumières sur la façade et de hautes fenêtres sur le mur sud. A l'intérieur, un environnement unique avec un presbytère qui abrite le sarcophage d'Enrico Scrovegni, réalisé par Andriolo de Santi.

La Chapelle, non seulement chef-d'œuvre pictural mais aussi trésor architectural, a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2021 , au sein du site sériel « Les cycles de fresques du XIVe siècle de Padoue ». Enrico Scrovegni, fils de Reginaldo mentionné par Dante dans l'Enfer comme usurier, commanda l'œuvre en l'honneur de l'âme de son père. Cependant, des études récentes suggèrent que Reginaldo était impliqué dans des activités financières sans tension avec l'Église.

Enrico, membre de la Confrérie Gaudenti, avait pour objectif de promouvoir sa lignée parmi les familles nobles de Padoue. C'est pour cette raison qu'il fait appel à deux géants artistiques de l'époque : Giovanni Pisano pour les statues et Giotto pour la décoration picturale.

Giotto, déjà célèbre pour ses œuvres dans diverses villes italiennes, fut chargé de peindre une séquence d'histoires tirées de l'Ancien et du Nouveau Testament, culminant avec le Jugement dernier. Cette œuvre a marqué le début d’une nouvelle ère dans l’histoire de la peinture, dépassant l’abstraction formelle byzantine avec des formes humaines plus naturelles et réalistes.

Conservation et accessibilité de la chapelle des Scrovegni à Padoue

La chapelle des Scrovegni a fait l'objet de travaux de restauration réalisés par l'Institut central de restauration grâce à un protocole d'accord entre la municipalité et le ministère des Biens et des Activités culturelles. Visitable uniquement sur réservation , la chapelle est immergée dans les jardins de l'Arène, un contexte qui contribue à son atmosphère évocatrice et historique.

En conclusion, la Chapelle des Scrovegni reste un chef-d'œuvre sans précédent dans l'histoire de l'art occidental, une œuvre qui transmet le génie de Giotto et la vision d'Enrico Scrovegni, devenant ainsi un patrimoine culturel essentiel pour la ville de Padoue et le monde. C'est précisément pour cette raison que ceux qui souhaitent visiter toutes les beautés de Padoue doivent réserver un séjour d'au moins une nuit de manière intelligente et sécurisée .

Bulletin

Entrez votre e-mail et restez informé des offres et réductions de dernière minute pour séjourner en Vénétie